Download NRP2 Corriges Livre Eleve PDF

TitleNRP2 Corriges Livre Eleve
Tags Reading (Process) Lexicon Verb Noun
File Size4.9 MB
Total Pages102
Document Text Contents
Page 1

1/9

1 PETITES ANNONCES
R

ep
ro

du
ct

io
n

au
to

ri


e
©

L
es

a
ut

eu
rs

e
t D

if
us


n,

C
en

tr
e

de
R

ec
he

rc
he

e
t d

e
Pu

bl
ic

at
io

ns
d

e
L

an
gu

es
, S

.L
.

OBJECTIF DE LA TÂCHE

Chercher dans la classe une personne avec qui partager un appartement.

Pour cela, au cours de l’unité nous allons aborder :
• les petites annonces immobilières,
• la manière dont est conçu un logement,
• le caractère et les goûts d’une personne.
Nous apprendrons à :
• exprimer des affinités et des impressions,
• décrire l’endroit où nous habitons,
• demander et donner des informations.
Nous utiliserons :
• le conditionnel présent,
• la construction verbale des formes ça m’irrite, ça me plaît…
• l’intensité avec si, tellement, trop.

Ancrage

1. CHERCHE COLOC’
Associer les photos de quatre jeunes femmes à leurs
annonces de colocation ; indiquer la photo de celle avec
laquelle on aimerait cohabiter et justifier son choix.

■ REMARQUES PRÉLIMINAIRES
Cette première activité de lecture d’images et de
textes, et d’expression orale, a pour but de doter vos
élèves des moyens lexicaux (adjectifs et locutions ver-
bales) nécessaires pour exprimer des appréciations et
des goûts.

Faites remarquer à vos élèves que souvent les étudiants
qui entament des études supérieures essaient de par-
tager un même logement, pour diminuer les frais de
location ; demandez-leur s’il en va de même dans leur
pays. Signalez-leur ensuite que la tâche finale de l’uni-
té 1 consistera précisément à trouver un colocataire
(cum = avec en latin + louer) pour partager un appar-
tement et comme on ne peut pas vivre avec n’importe
qui, il faut d’abord apprendre à sélectionner les candi-
dats éventuels… Ce que vous leur proposez de faire dans
cette première activité.

■ DÉMARCHE
A. Demandez d’abord à vos élèves d’examiner les photos
de la page 11 et d’extraire de leur observation des hypo-
thèses sur l’âge, le travail, les habitudes, le caractère, etc.,
de ces quatre filles : laissez-les s’exprimer à haute voix,
de façon informelle. Ensuite, demandez-leur de lire indi-
viduellement les annonces et de les associer aux pho-
tos (qu’ils notent le titre de l’annonce dans l’encadré de
chaque photo).

CORRIGÉ
Qui sera notre 4e coloc’ ? ➜ D
Urgent ! ➜ C
Vous cherchez une coloc’ ? ➜ B
Cherche colocataire ! ➜ A

Corrigez en classe entière, mais demandez-leur aussi com-
ment ils ont procédé pour trouver les solutions.

B. Demandez maintenant à vos élèves d’approfondir
leurs observations, en se demandant avec laquelle de ces
quatre filles ils aimeraient cohabiter : ils doivent évidem-
ment se justifier, et, pour ce faire, non seulement parler
de la personnalité de la fille choisie, mais aussi de la leur :

- … et moi aussi, je fume beaucoup.
- Moi aussi, je sors plusieurs soirs par semaine pour
écouter des concerts ou faire la fête.

Complétez la liste des adjectifs si elle s’est allongée à la
faveur de cette dernière partie de l’activité 1.

■ POUR ALLER PLUS LOIN
Demandez ensuite que chacun note son impression sur
chacune des quatre jeunes filles, au moyen de deux ou
trois adjectifs trouvés dans leur propre lexique, dans le
dictionnaire et au moyen de l’expression « X a l’air… ».

À ce stade, expliquez, que l’expression permet d’exprimer
non pas une réalité, mais une impression subjective, per-
sonnelle, qui se confirmera ou non. Présentez aussi le ca-
ractère approximatif de l’adverbe plutôt, qui peut les aider
à nuancer leurs appréciations.

Page 2

2/9

R
ep

ro
du

ct
io

n
au

to
ri


e

©
L

es
a

ut
eu

rs
e

t D
if

us


n,
C

en
tr

e
de

R
ec

he
rc

he
e

t d
e

Pu
bl

ic
at

io
ns

d
e

L
an

gu
es

, S
.L

.

1 PETITES ANNONCES
Pour chaque personne, faites énoncer les impressions de
trois ou quatre élèves et faites ressortir les différences ou
les ressemblances : de toute façon, demandez à ce que
les impressions soient justifiées. Au passage, mais sans
trop insister, faites corriger les accords d’adjectifs (vous y
reviendrez systématiquement plus tard).

En revanche, établissez un relevé du lexique des adjectifs uti-
lisés, de façon à ce que les élèves puissent le mémoriser. En
guise d’application, faites-leur appliquer les divers adjectifs
relevés à leurs camarades de classe, avec une justification :

Mario a l’air désordonné parce qu’il ne trouve jamais
ses clés.
Claire semble bruyante parce que quand elle parle on
n’entend qu’elle.
David paraît sociable, car il parle avec tout le monde.

L’exercice vous permettra non seulement d’ancrer ce voca-
bulaire, mais aussi de vérifier, par le biais de la justifica-
tion, si son sens est bien compris.

Cahier d'activités : 5

Page 51

10/10

R
ep

ro
du

ct
io

n
au

to
ri


e

©
L

es
a

ut
eu

rs
e

t D
if

us


n,
C

en
tr

e
de

R
ec

he
rc

he
e

t d
e

Pu
bl

ic
at

io
ns

d
e

L
an

gu
es

, S
.L

.

5 PORTRAITS CROISÉS
Regards croisés

11. POUR OU CONTRE ?
Énoncer les avantages et les inconvénients d’une éven-
tuelle instauration de la journée de travail de 35 heures
dans son propre pays.

Se positionner personnellement à propos des 35 heures.

■ REMARQUES PRÉLIMINAIRES
Cette activité de lecture et d’expression orale, incite vos
élèves à se construire une représentation de l’évolution
de la gestion du temps de travail en France, à la com-
parer à la leur et à se positionner personnellement à ce
propos. Signalez à vos élèves qu’ils vont débattre sur les
35 heures, s’ils sont pour ou contre et pour quelles raisons.

Demandez d’abord à vos élèves combien d’heures repré-
sentent une journée et une semaine de travail normales
dans leur propre pays ; savent-ils si cette situation existe
depuis longtemps ? S’il est question de la modifier ?

Signalez alors que le texte de la page 58 informe sur la
succession des modifications apportées à l’aménagement
du temps de travail en France durant un siècle.

■ DÉMARCHE
Invitez vos élèves à lire les deux premiers paragraphes
du texte (jusqu’à loisirs seulement) : demandez-leur de
les lire comme s’ils devaient ensuite en faire un exposé,
c’est-à-dire en rédigeant un pense-bête avec des dates et
les grandes étapes de modification du temps de travail.
Évitez que vos élèves consultent le tableau de la page 59.

Autorisez chaque élève qui a terminé sa prise de notes à
la comparer à ce tableau et à en repérer les différences.

Adressez-vous de nouveau à l’ensemble de la classe et de-
mandez-leur quels seraient les avantages et les inconvé-
nients de l’instauration d’une semaine de 35 heures chez
eux : notez les différents arguments au tableau, en deux
colonnes et faites-les noter.

Individuellement ensuite, invitez vos élèves à lire la suite
du texte jusqu’à la fin et à y souligner les arguments qui
avaient déjà été énoncés en classe et à compléter leur
tableau par d’éventuels nouveaux arguments. Mettez en
commun.

Formez des groupes de quatre et demandez-leur, si ce
n’est pas le cas dans leur pays, si vos élèves seraient prêts
à travailler 35 heures par semaine. Exigez qu’ils prennent
des notes pour chercher des arguments à faveur des
35 heures ou contre l’instauration des 35 heures.

■ POUR ALLER PLUS LOIN
• On parle de plus en plus de « home working » ou travail
à domicile. Demandez à vos élèves d’énoncer (oralement
ou par écrit) les avantages et inconvénients qu’ils voient
à ce mode de travail.

Pour donner une base solide à la discussion on peut se
connecter au blog suivant :

http://blog.lefigaro.fr/legales

• Demandez à vos élèves de décrire le type de journée de
travail dont ils rêvent : horaires fixes ou non, journée qui
commence tôt ou tard et se termine tôt ou tard, lieu de
travail fixe ou non, période de vacances choisie ou impo-
sée, etc.

On peut se connecter au blog suivant :

http://www.paperblog.fr/587256/conseils-pour-trouver-
le-travail-de-reve/

et s’arrêter sur la première proposition : « Prenez le temps
de définir vos rêves professionnels… et faites ce qu’il faut
pour les réaliser ».

12. UNE SEMAINE, ÇA DURE
COMBIEN DE TEMPS ?
Après s’être construit une représentation de l’évolution
de la gestion du temps de travail en France, la comparer
à celle de leur pays.

■ REMARQUES PRÉLIMINAIRES
Cette activité d’expression orale permettra à vos élèves de
comparer la gestion du temps de travail à celle qui existe
en France.

■ DÉMARCHE
À partir des arguments préparés dans l’activité 11, lancez
un débat sur le nombre d’heures travaillées par semaine
dans leur pays.

Pour avoir une base de travail, se connecter au site « Toute
l’Europe en un clic » :

http://www.touteleurope.eu/fr/actions/social

Cahier d'activités :
13 et 14

http://blog.lefigaro.fr/legales/2009/07/-homeworking-teletravail-bureaux.html
http://www.paperblog.fr/587256/conseils-pour-trouver-le-travail-de-reve/
http://www.paperblog.fr/587256/conseils-pour-trouver-le-travail-de-reve/
http://www.touteleurope.eu/fr/actions/social/emploi-protection-sociale/presentation/comparatif-le-temps-de-travail-dans-l-ue.html

Page 52

1/9

6 QUAND TOUT À COUP...
R

ep
ro

du
ct

io
n

au
to

ri


e
©

L
es

a
ut

eu
rs

e
t D

if
us


n,

C
en

tr
e

de
R

ec
he

rc
he

e
t d

e
Pu

bl
ic

at
io

ns
d

e
L

an
gu

es
, S

.L
.

OBJECTIF DE LA TÂCHE

Raconter des anecdotes personnelles et choisir la meilleure de la classe.

Pour cela, au cours de l’unité nous allons aborder :
• des blogs,
• la manière dont on présente un fait du passé dans la presse,
• des biographies.
Nous apprendrons à :
• comprendre une description,
• situer dans le temps,
• synthétiser une information,
• commenter un blog,
• comprendre un flash info à la radio,
• raconter une anecdote,
• rédiger un fait divers ou une histoire.
Nous utiliserons :
• l’imparfait, le passé composé et le plus-que-parfait,
• la voix passive : être + participe passé
• les indicateurs de temps.

Ancrage

1. SOUVENIRS
Associer des photos et des légendes et émettre des hypo-
thèses sur les circonstances des prises de vue.

■ REMARQUES PRÉLIMINAIRES
Cette activité de décryptage d’images, de lecture et
d’écoute incite vos élèves à travailler la distinction événe-
ments / circonstances.

Annoncez à vos élèves que, durant toute l’unité 6, ils vont
devoir raconter des anecdotes personnelles, c’est-à-dire
rapporter des événements passés de leur vie et leurs cir-
constances. Cela ressemble à un album de photos, mais
avec des mots. Invitez-les alors à observer les photos de la
double page 60-61, qui gardent la trace d’événements de
la vie d’un homme, Jean-Paul. Si vous disposez d’un TNI,
projetez les images de la double page sans montrer la par-
tie du texte. Demandez-leur de produire, d’eux-mêmes,
une légende pour chaque photo (si vous travaillez avec
le livre, n’oubliez-pas de leur faire cacher les propositions
de la page de droite), ce qui les obligera à décrypter les
images (De qui s’agit-il ? Où est-on ? Qu’y fait-on ? Quand
est-ce ?) et à décrire les événements, les acteurs et les
conditions spatio-temporelles.
Par exemple : Un hiver à la neige avec ses enfants… ou
avec son frère ! ; un jour de carnaval avec une amie, etc.
Regroupez ensuite vos élèves par trois, pour qu’ils com-
parent leurs hypothèses : y a-t-il de grandes différences ?
Sur quoi se fondent-elles ?

■ DÉMARCHE
A. Ensuite seulement, invitez vos élèves à lire les légendes
de l’album de photos de Jean-Paul (reprises à droite,
page 61) et à les associer avec les photos. Donnez ensuite
les solutions et faites- les comparer avec les hypothèses
de départ : étaient-elles éloignées de la réalité ?

CORRIGÉ

Réveillon 2004 déguisé !

Pâques chez papy Alphonse

Soirée VIP avec
l’amour de ma vie !

En prison, content
d’avoir un copain !

Un jour je partirai... Moment
de nostalgie sur le port.

Inséparables à Chamonix.

E

C

D

A

F

B

Page 101

8/9

R
ep

ro
du

ct
io

n
au

to
ri


e

©
L

es
a

ut
eu

rs
e

t D
if

us


n,
C

en
tr

e
de

R
ec

he
rc

he
e

t d
e

Pu
bl

ic
at

io
ns

d
e

L
an

gu
es

, S
.L

.

10 JEUX D’ÉQUIPE
Tâche ciblée

9. LE QUIZ
Construire un jeu et y jouer.

L’activité 9 constitue la tâche finale de l’unité
10. Elle consiste aussi en un jeu, mais, cette
fois, c’est à vos élèves de le construire, en al-
lant puiser dans la totalité de leur apprentis-

sage linguistique et culturel.

■ REMARQUES PRÉLIMINAIRES
Demandez d’abord à vos élèves s’ils connaissent le jeu
que l’on appelle Quiz ; en quoi consiste-t-il ? Récoltez les
réponses et apportez, si nécessaire, un supplément d’in-
formations. Ce type de jeu existe-t-il chez eux ? Porte-t-il
un autre nom ?

■ DÉMARCHE
A. Regroupez vos élèves par trois ou quatre et demandez-
leur de choisir un thème pour leur quiz, ils peuvent choi-
sir entre les thèmes proposés ou penser à d’autres thèmes
qui les intéressent plus.

Bon à savoir
Si vos élèves aiment ce type de jeu, ils peuvent
s’en donner à cœur joie sur le site http://www.tv5.
org/, en se rendant à la section « Jeux et divertisse-
ments », dans lequel ils peuvent trouver une batte-
rie de quiz renouvelés régulièrement.

B. Remettez à chaque groupe un jeu de six fiches : invi-
tez chaque groupe à rédiger une question par fiche, six
questions dont la réponse se trouve dans le manuel et qui
ressemblent à celles auxquelles ils ont répondu lors du
jeu de l’oie de l’activité 1 de cette même unité.

C. Une fois les fiches remplies, ce sera le moment de pas-
ser au jeu, rappelez à la classe de bien lire les règles du
jeu qui figure page 107 avant de commencer ! Demandez
à l’un d’eux de reformuler la règle, de façon à vérifier si
elle est bien comprise, et avant de jouer « pour de bon »,
faites faire un galop d’essai à partir de vos propres ques-
tions.

Ensuite lancez le jeu et, en bout de course, faites les
comptes.

Pour donner plus de suspens, proposez à la classe d’orga-
niser une mini-olympiade sur la langue française et sur
la culture francophone, le groupe qui gagnera le plus de
points sera le champion du Nouveau Rond-Point 2, vous
pouvez vous amuser à préparer des diplômes à remettre
aux gagnants.

Invitez chaque groupe à réaliser son auto-évaluation :
pourquoi ont-ils gagné ou perdu ? Où en sont-ils dans
leur apprentissage ?

■ POUR ALLER PLUS LOIN
Regroupez à nouveau vos élèves mais en variant la consti-
tution des groupes et invitez vos élèves à réaliser complè-
tement (matériellement aussi) un jeu de l’oie en conser-
vant les meilleures questions des jeux précédents.

Cahier d'activités :
14

Découvrez les activités 2.0 sur
20.rond-point.emdl.fr/rp2/

http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/jeunesse/p-13930-Jeux-et-divertissements.htm
http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/jeunesse/p-13930-Jeux-et-divertissements.htm
http://20.rond-point.emdl.fr/rp2/
http://20.rond-point.emdl.fr/rp2/

Page 102

9/9

R
ep

ro
du

ct
io

n
au

to
ri


e

©
L

es
a

ut
eu

rs
e

t D
if

us


n,
C

en
tr

e
de

R
ec

he
rc

he
e

t d
e

Pu
bl

ic
at

io
ns

d
e

L
an

gu
es

, S
.L

.

10 JEUX D’ÉQUIPE
Regards croisés

10. ET ALORS ?

■ REMARQUES PRÉLIMINAIRES
Cette activité de compréhension écrite et d’expression orale
invite vos élèves à découvrir la francophonie en chiffres.

Demandez-leur s’ils se souviennent des pays qui forment
la francophonie, reprenez la carte de la francophonie pro-
posée à l’unité 1 et lancez-les dans le défi de la compléter.
Signalez-leur que ce n’est pas la première fois qu’ils font
cette activité. Se sont-ils améliorés ?

■ DÉMARCHE
Sans ouvrir le livre, proposez un jeu : formez des groupes
de trois ou quatre élèves en leur demandant de choisir
un représentant. Vous aurez préalablement noté sur une
feuille une dizaine de phrases à partir des données des
textes de la page 108. Expliquez-leur que vous serez à
l’extérieur de la classe et que tous les représentants iront
vous retrouver à l’endroit où vous vous situerez. A chaque
fois qu’ils sortiront, vous leur lirez une phrase à deux re-
prises qu’ils devront retransmettre à leur équipe. L’équipe
devra rédiger la phrase en essayant d’être au maximum
fidèle à l’information et à la correction linguistique.

Une fois toutes les phrases rédigées, faites une mise en
commun. Donnez un point pour chaque information cor-
recte et un point pour chaque phrase bien construite.
L’équipe qui a le plus de points gagne.

Demandez-leur d’ouvrir le livre page 108 et de vérifier les
informations par rapport aux textes. Laissez-les débattre
sur l’impression que ces données leur ont produit : sont-
ils surpris ? Le savaient-ils ?

■ POUR ALLER PLUS LOIN
L’activité que nous proposons ici est une variante du jeu
précédent. Vous pouvez donc choisir la démarche qui
vous convient le plus.

Demandez-leur si la date 26/09 leur dit quelque chose.
C’est la journée européenne des langues ! Il y a beaucoup
d’informations et de jeux sur leur site, parmi lesquels
nous avons choisi de lancer un concours.

Imprimez les données de la rubrique « Quelques faits sur les
langues » (http://edl.ecml.at/LanguageFun) et affichez-les
dans le couloir de l’école.

Mettez les élèves par groupes de trois ou quatre en leur
demandant de choisir un représentant. Les représentants
devront sortir dans le couloir, lire les informations et en
sélectionner une (à chaque sortie). Ils retransmettront au
fur et à mesure à leur équipe, qui devra les mettre par
écrit en essayant d’être au maximum fidèle à l’informa-
tion et à la correction linguistique. Ils ont 12 minutes
pour en obtenir un maximum.

Les 12 minutes écoulées, faites une mise en commun. Don-
nez un point pour chaque information correcte et complète ;
un point pour chaque phrase bien construite ; et trois
points si c’est le seul groupe qui a retenu l’information en
question. L’équipe qui a le plus de points gagne.

11. GRAPHIQUE

■ REMARQUES PRÉLIMINAIRES
Cette activité de compréhension écrite et d’expression
orale invite vos élèves à prendre conscience de la situa-
tion du français en tant que langue étrangère dans les
universités françaises.

■ DÉMARCHE
A. Lancez-les dans la lecture individuelle du texte de la
page 109 jusqu’à « (Nord et Sud) », puis demandez-leur
de compléter le camembert sur l’origine des étudiants
étrangers en France.

CORRIGÉ

A

D

C

B

Origine des
étudiants
étrangers en
France

Amérique Nord et Sud (8%)A

Asie et l’Océanie (17 %)D

Europe (25%)C

Afrique (50%)B

Faites comparer les résultats à ceux d’un camarade.

B. Demandez-leur maintenant de lire l’encadré « Maîtri-
ser le français », faites-les parler sur leurs propres expé-
riences en tant qu’étudiant de français. Se sont-ils déjà
présentés à des diplômes ? En existent-ils d’autres dans
leur pays ? Ont-ils vécu l’expérience d’étudier le français
en France ? Connaissent-ils quelqu’un qui l’a fait ? Si oui,
quelle expérience en a-t-il retenu ?

Cahier d'activités : 15

http://edl.ecml.at/LanguageFun/tabid/1516/language/fr-FR/Default.aspx

Similer Documents