Download COURS D’OUVRAGES D’ART PDF

TitleCOURS D’OUVRAGES D’ART
File Size6.5 MB
Total Pages180
Table of Contents
                            Poly-0A-ENIT-T2-2008.pdf
	P1.pdf
	P2.pdf
Annexe- Hyd-2012.pdf
                        
Document Text Contents
Page 1

_______________________________________________________________________
ENIT, BP 37-1002 Tunis-Le Belvédère, Tunisie Télécopie:216-71-872-729

E-mail : [email protected]

par
Mongi BEN OUÉZDOU

Mise à jour : Octobre 2008

É c o l e N a t i o n a l e d ’ I n g é n i e u r s d e T u n i s

COURS D’OUVRAGES D’ART

Tome 2 : Dimensionnement

Page 2

Préface

Ce document traite le dimensionnement des ouvrages. Il est le fruit de 16 ans

d’enseignement du module d’ouvrages d’art dans des écoles d’ingénieurs. Il

présente le dimensionnement des tabliers des ponts à poutres. Le choix de ce type

d’ouvrages est basé sur deux critères :

�¾ Dans la plus part des cas, cet ouvrage est à travées indépendantes. Son
calcul n’est pas « très compliqué » par rapport à celui des ouvrages continus. Dans
la pratique, son étude se fait manuellement. Alors que pour les autres types
d’ouvrages (ponts dalles, portiques, …), on fait recours au calcul automatique par le
SETRA* ou par des codes d’éléments finis, tels que Robot, SAP et Effel.

�¾ Grâce à l’étude de ce type de ponts, on peut étudier les différents cas
d’ouvrages tels que les ponts dalles et les portiques. C’est les lignes d’influences
qui peuvent changer pour ces cas hyperstatiques, mais la méthode de Guyon-
Massonnet reste valable.

Ce polycopié débute par un chapitre de rappel sur les lignes d’influences, qui va

servir pour le calcul des poutres principales présenté plus tard (troisième chapitre).

Ensuite, le chapitre deux présente les règlements des charges pour les ponts-routes

et pour les ponts rails (règlements français employés en Tunisie). Le chapitre trois

comporte les détails de calcul des sollicitations poutres principales dans le sens

longitudinal avec un annexe de calcul de la répartition transversale par la méthode

de Guyon-Massonnet et un annexe des tables de Guyon-Massonnet. Les détails de

calcul du ferraillage n’ont pas été traités ici, puisque les poutres sont calculées en

flexion simple, sujet traité dans le cours de béton armé.

Ensuite, nous présentons un chapitre spécifié au calcul des entretoises d’appui,

suivi d’un chapitre qui traite en détail le calcul des hourdis** des ponts à poutres. En

effet, ce cinquième chapitre présente le calcul à la flexion locale par les abaques de

Mougin (présenté en annexe 1) et le calcul de la flexion globale par la méthode de

Guyon-Massonnet dont les tableaux sont présentés en annexe 2. Ce même chapitre

est récapitulé par la flexion totale et suivi par les particularités du ferraillage du

hourdis (calcul aussi à la flexion simple).

Enfin, un dernier chapitre, en cours d’élaboration, présente le principe de calcul

des appareils d’appui et des appuis. C’est un chapitre qui reste à compléter, ainsi

que l’étude des fondations.
* SETRA : Service d’Etudes Techniques des Routes et des Autoroutes, France.
** Hourdis: Dalle pleine du pont à poutres (plus mince que pour les ponts dalles).

Mongi Ben Ouézdou

Maître de Conférences à l’ENIT

Tunis, le 09 Octobre 2008

Page 90

_________________________________________________________________________________________
M. Ben Ouézdou Chap 3, page 87

=0,35 = 0 K0

y e -b -3b/4 -b/2 -b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b

0 0,8954 0,9532 1,0079 1,0514 1,0700 1,0514 1,0079 0,9532 0,8954
b/4 0,1793 0,4027 0,6252 0,8437 1,0514 1,2369 1,3903 1,5250 1,6545
b/2 -0,5067 -0,1311 0,2457 0,6252 1,0079 1,3903 1,7633 2,1176 2,4642

3b/4 -1,1765 -0,6554 -0,1311 0,4027 0,9532 1,5250 2,1176 2,7215 3,3228
b -1,8411 -1,1765 -0,5067 0,1793 0,8954 1,6545 2,4642 3,3228 4,2142

=0,35 = 1 K1

y e -b -3b/4 -b/2 -b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b

0 0,9466 0,9741 1,0025 1,0279 1,0399 1,0279 1,0025 0,9741 0,9466
b/4 0,8340 0,8781 0,9261 0,9777 1,0279 1,0659 1,0807 1,0824 1,0808
b/2 0,7408 0,7958 0,8568 0,9261 1,0025 1,0807 1,1496 1,1983 1,2369

3b/4 0,6624 0,7255 0,7958 0,8781 0,9741 1,0824 1,1983 1,3115 1,4123
b 0,5926 0,6624 0,7408 0,8340 0,9466 1,0808 1,2369 1,4123 1,6001

=0,40 = 0 K0

y e -b -3b/4 -b/2 -b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b

0 0,8273 0,9225 1,0129 1,0851 1,1160 1,0851 1,0129 0,9225 0,8273
b/4 0,1337 0,3801 0,6250 0,8637 1,0851 1,2696 1,4005 1,5005 1,5916
b/2 -0,5106 -0,1350 0,2426 0,6250 1,0129 1,4005 1,7725 2,1128 2,4400

3b/4 -1,1286 -0,6344 -0,1350 0,3801 0,9225 1,5005 2,1128 2,7438 3,3702
b -1,7381 -1,1286 -0,5106 0,1337 0,8273 1,5916 2,4400 3,3702 4,3560

=0,40 = 1 K1

y e -b -3b/4 -b/2 -b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b

0 0,9220 0,9613 1,0031 1,0414 1,0601 1,0414 1,0031 0,9613 0,9220
b/4 0,7862 0,8420 0,9043 0,9733 1,0414 1,0914 1,1051 1,0994 1,0893
b/2 0,6778 0,7429 0,8171 0,9043 1,0031 1,1051 1,1931 1,2489 1,2893

3b/4 0,5903 0,6613 0,7429 0,8420 0,9613 1,0994 1,2489 1,3940 1,5188
b 0,5148 0,5903 0,6778 0,7862 0,9220 1,0893 1,2893 1,5188 1,7680

=0,45 = 0 K0

y e -b -3b/4 -b/2 -b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b

0 0,7355 0,8811 1,0194 1,1304 1,1783 1,1304 1,0194 0,8811 0,7355
b/4 0,0730 0,3495 0,6242 0,8902 1,1305 1,3144 1,4148 1,4671 1,5059
b/2 -0,5152 -0,1402 0,2380 0,6242 1,0194 1,4148 1,7857 2,1063 2,4061

3b/4 -1,0640 -0,6060 -0,1402 0,3495 0,8811 1,4671 2,1063 2,7708 3,4340
b -1,6003 -1,0640 -0,5152 0,0730 0,7355 1,5059 2,4061 3,4340 4,5496

=0,45 = 1 K1

y e -b -3b/4 -b/2 -b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b

0 0,8933 0,9458 1,0032 1,0577 1,0850 1,0577 1,0032 0,9458 0,8933
b/4 0,7355 0,8029 0,8804 0,9688 1,0577 1,1214 1,1318 1,1152 1,0938
b/2 0,6142 0,6881 0,7748 0,8804 1,0032 1,1318 1,2405 1,3013 1,3400

3b/4 0,5202 0,5969 0,6881 0,8029 0,9458 1,1152 1,3013 1,4809 1,6291
b 0,4418 0,5202 0,6142 0,7355 0,8933 1,0938 1,3400 1,6291 1,9476

Page 91

_________________________________________________________________________________________
M. Ben Ouézdou Chap 3, page 88

=0,50 = 0 K0

y e -b -3b/4 -b/2 -b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b

0 0,6203 0,8288 1,0273 1,1877 1,2575 1,1877 1,0273 0,8288 0,6203
b/4 -0,0021 0,3111 0,6223 0,9226 1,1877 1,3721 1,4336 1,4250 1,3968
b/2 -0,5198 -0,1466 0,2317 0,6223 1,0273 1,4336 1,8038 2,0981 2,3613

3b/4 -0,9828 -0,5703 -0,1466 0,3111 0,8288 1,4250 2,0981 2,8125 3,5140
b -1,4286 -0,9828 -0,5198 -0,0021 0,6203 1,3968 2,3613 3,5140 4,7981

=0,50 = 1 K1

y e -b -3b/4 -b/2 -b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b

0 0,8609 0,9276 1,0028 1,0767 1,1146 1,0767 1,0028 0,9276 0,8609
b/4 0,6834 0,7617 0,8547 0,9642 1,0767 1,1557 1,1603 1,1293 1,0937
b/2 0,5516 0,6326 0,7308 0,8547 1,0028 1,1603 1,2911 1,3544 1,3376

3b/4 0,4538 0,5340 0,6326 0,7617 0,9276 1,1293 1,3544 1,5704 1,7409
b 0,3751 0,4538 0,5516 0,6834 0,8609 1,0937 1,3876 1,7409 2,1362

=0,55 = 0 K0

y e -b -3b/4 -b/2 -b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b

0 0,4848 0,7666 1,0360 1,2556 1,3521 1,2556 1,0360 0,7666 0,4848
b/4 -0,0883 0,2657 0,6183 0,9592 1,2556 1,4423 1,4571 1,3746 1,2654
b/2 -0,5233 -0,1538 0,2230 0,6185 1,0360 1,4571 1,8274 2,0885 2,3046

3b/4 -0,8871 -0,5279 -0,1538 0,2657 0,7666 1,3746 2,0885 2,8585 3,6081
b -1,2289 -0,8871 -0,5233 -0,0883 0,4848 1,2654 2,3046 3,6081 5,0997

=0,55 = 1 K1

y e -b -3b/4 -b/2 -b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b

0 0,8255 0,9069 1,0016 1,0981 1,1489 1,0981 1,0016 0,9069 0,8255
b/4 0,6309 0,7192 0,8275 0,9595 1,0981 1,1940 1,1902 1,1411 1,0889
b/2 0,4916 0,5777 0,6859 0,8275 1,0016 1,1902 1,3443 1,4071 1,4308

3b/4 0,3922 0,4737 0,5777 0,7192 0,9069 1,1411 1,4071 1,6611 1,8520
b 0,3153 0,3922 0,4916 0,6309 0,8255 1,0889 1,4308 1,8520 2,3314

=0,60 = 0 K0

y e -b -3b/4 -b/2 -b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b

0 0,3347 0,6968 1,0447 1,3316 1,4594 1,3316 1,0447 0,6968 0,3347
b/4 -0,1808 0,2154 0,6119 0,9977 1,3316 1,5237 1,4853 1,3177 1,1155
b/2 -0,5241 -0,1615 0,2117 0,6119 1,0447 1,4853 1,8575 2,0778 2,2358

3b/4 -0,7808 -0,4806 -0,1615 0,2154 0,6968 1,3177 2,0778 2,9106 3,7122
b -1,0112 -0,7808 -0,5241 -0,1808 0,3347 1,1155 2,2358 3,7122 5,4480

=0,60 = 1 K1

y e -b -3b/4 -b/2 -b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b

0 0,7878 0,8839 0,9996 1,1215 1,1878 1,1215 0,9996 0,8839 0,7878
b/4 0,5792 0,6761 0,7992 0,9545 1,1215 1,2361 1,2207 1,1510 1,0792
b/2 0,4349 0,5243 0,6410 0,7992 0,9996 1,2207 1,3994 1,4582 1,4686

3b/4 0,3362 0,4171 0,5243 0,6761 0,8839 1,1510 1,4582 1,7518 1,9607
b 0,2627 0,3362 0,4349 0,5792 0,7878 1,0792 1,4686 1,9607 2,5312

Page 179

__________________________________________________________________________
M. Ben Ouézdou, ENIT, Tunisie Annexe A, page 131


La protection des culées peut se faire également par enrochement. Mais, on peut utiliser aussi des murs
guideaux ou des panneaux de fonds.


Enrochement:
On adopte le même principe et le même dimensionnement que pour les piles.


Murs guideaux:




Culée

Eau

Murs guideaux




Figure N°24: Vue en plan des murs guideaux.



Panneaux du fond:
Ce sont des écrans verticaux faiblement inclinés sur la direction de l'écoulement. Cette méthode n'est
pas très efficace.

Page 180

__________________________________________________________________________
M. Ben Ouézdou, ENIT, Tunisie Annexe A, page 132


Références relatives à l’Annexe A

[1] A. Ghorbel, "Guide Pratique des Calculs Hydrologiques", Direction Générale des Ressources en Eau,
Juillet 1991.

[2] G. Réméniras, "L'Hydrologie de l'Ingénieur", 2ème édition, Eyrolles, 1980, pp 421-451.

[3] R. Kallel, "Etude hydrologique de l'Oued Joumine à Jebel Antra", Direction Générale des Ressources
en Eau, Juin, 1984.

[4] K. Gourey, "Calcul Hydraulique des Ouvrages d'Art Routiers", Polycopié ENIT, 1984. Code ENIT;
206 PE.

[5] A. Ghorbel, "Détermination des Débits Maxima à partir des Paramètres Régionaux",
Revue Tunisienne de l’Équipement, N°52, 1985. pp 69-87. (ou DRE, Sep 1984).

[6] H.L. Frigui, "Formules Régionales d'Estimation des Débits Maxima de Projet en Tunisie", Direction
Générale des Ressources en Eau, Juin 1994.

[7] B. Mijuskovic, "Les Phases d'Opérations qui Précèdent les Études des Ponts", Guide polycopié,
Annexe 1 et 2, École Mohamadia des Ingénieurs à Rabat, Maroc, Juin, 1981.

[8] Rapport du projet de l'Oued sur Mikkès au Maroc; 1995.

[9] R. Kallel, "Evaluation des débits des crues maxima en Tunisie", DRE, Nov 1979.

[10] J.A. Calgaro et M. Virlogeux,"Projet et Constructions des Ponts: Généralités, Fondations, Appuis
et Ouvrages Courants", Chap 3, pp 37-52. Presses de l'ENPC, 1987.

[11] M. Virlogeux, "Les Études Hydrauliques", Cycle de Formation Continue, Ouvrages
d'Art, 1ère session "Conception Générales des Ponts", ENPC (France)/SNGTR (Algérie),
Alger, 1984.

[12] G. Nicollet, "Hydraulique des Ouvrages de Franchissement des Vallées Fluviales", La Houille
Blanche, N°4, 1982. pp 289-308.

[13] Bureau of Public Roads, "Hydraulics of Bridge Waterways", US Dept of Commerce, Washington,
1960.

[14] Nguyen Van Tuu, "Hydraulique routière", BCEOM, 1981.

Similer Documents