Download Cahier d'EXERCICES PDF

TitleCahier d'EXERCICES
LanguageEnglish
File Size7.0 MB
Total Pages144
Document Text Contents
Page 1

e3Cahier d’EXERCICES
Rappels de cours
Fiches Méthode

Évaluations
Préparations de dictées

Joëlle PAUL
Certifiée de lettres classiques

Année scolaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Nom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Prénom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Classe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Livre 1.indb 1 09/03/12 14:48

Page 2

2

Édition : Françoise Gourraud, Sibylle Barbier

Couverture : Alexandre Millot

Illustrations : Paul Gendrot

Conception graphique : Véronique Lefebvre

Compogravure : IGS L’Isle-d’Espagnac

Fabrication : Jean-Philippe Dore

Comment acquérir la maîtrise de la langue
avec votre cahier d’exercices ?

À la fin de la classe de 3e, vous devez parvenir à une bonne maîtrise de la gram-
maire, de la conjugaison, du vocabulaire, de l’orthographe et de l’expression
écrite. Cet apprentissage méthodique des outils de la langue vous ouvrira les
portes de la littérature, du raisonnement et de l’écriture de textes variés.
Vous atteindrez ce but en utilisant régulièrement votre cahier.

Suivez le guide
Vous pourrez vous repérer dans les 4 grandes parties du cahier (Grammaire et
conjugaison, Orthographe, Vocabulaire, Expression écrite) grâce aux onglets de
couleur.

Première étape : Observer et réfléchir
En répondant à ces questions, vous vous livrez à une première approche de la
notion traitée ou vous vous remémorez les acquis des classes précédentes.

Deuxième étape : Apprendre et s’exercer
Chaque encadré traite d’un point de langue précis. Lisez-le en cherchant à le
comprendre et à le mémoriser. Puis lisez la consigne de l’exercice suivant, réflé-
chissez à son rapport avec l’encadré et rédigez la réponse directement sur le
cahier.

Même si vous ne faites pas tous les exercices, il est nécessaire que vous appreniez
tous les points de grammaire figurant dans les encadrés et constituant la leçon.

La plupart des séances se terminent sur un Exercice Bilan et un devoir d’Expres-
sion écrite, en relation avec la leçon. Avant de les faire, vous devez relire l’en-
semble des encadrés.

Vous évaluerez vos connaissances grâce aux :
⦁ Fiches d’évaluation et de validation des compétences du Socle commun
⦁ Préparations de dictées

Vous vous préparerez au Brevet grâce aux :
⦁ Fiches d’entraînement méthodique aux questions types

proposées à l’examen

Bonne route !

Cet ouvrage est conforme aux exigences d’apprentissage et de maîtrise de la langue française,
telles qu’elles sont définies par le Socle commun de connaissances et de compétences et telles
qu’elles sont désormais évaluées dans le Livret personnel de compétences (LPC) de l’élève,
notamment à l’aide des grilles de références nationales.

© Bordas / SEJER, 2012
ISBN 978-2-04-732934-4

Livre 1.indb 2 09/03/12 14:48

N° projet : 10186175
Dépôt légal : avril 2012
Imprimé en Espagne
par DEDALO

Page 72

©
B

o
rd

as
2

0
1

2


L
a

gr
am

m
ai

re
p

ar
l

es
e

xe
rc

ic
es

3
e

72

25
La modalisation et les modalisateurs

⦁⦁ L’énonciateur peut prendre position sur l’exactitude, la probabilité, la nécessité… du fait qu’il
exprime : Nous irons sans doute en Bretagne, en août. (probabilité)
⦁⦁ Il peut aussi exprimer son sentiment à propos de l’énoncé qu’il formule.

J’espère que tu pourras venir avec nous. (souhait)

Ces phrases sont neutres. Reformulez chacune d’elles en y introduisant un ou deux moda-
lisateurs qui exprimeront la nuance indiquée entre parenthèses.

1. Votre séjour parmi nous a été bref. (regret) Votre séjour parmi nous a été, hélas,
trop bref. (Je regrette que votre…) – 2. La commune va agrandir le stade. (possibilité)
La commune va peut-être agrandir le stade (Il se peut que la commune agrandisse…) –
3. Nous passerons une semaine à la montagne. (satisfaction) Nous passerons, heureu-
sement, une semaine à la montagne. – 4. Chacun veille à préserver la nature.
(obligation) Chacun doit veiller à préserver la nature. (Il faut que chacun veille…)

⦁⦁ Pour exprimer un sentiment personnel, on peut recourir à un vocabulaire mélioratif ou péjoratif
(➜ p. 110) : exploit, succès, échec, remarquable, agréable, stupide, raté…
⦁⦁ Les comparaisons et les métaphores traduisent une façon personnelle d’envisager une situation.

Toi qui as de l’expérience, tu as agi comme un débutant.
⦁⦁ L’emploi du conditionnel peut servir à exprimer une probabilité ou un doute.

On aurait découvert un nouveau gisement de pétrole.

Soulignez les marques de modalisation, et indiquez les procédés utilisés.

1. Alexis est étourdi, il a une cervelle de moineau. Mot péjoratif / métaphore

2. La nouvelle autoroute serait ouverte prochainement à la circulation. Conditionnel

3. Son regard est glacial et aussi noir qu’un ciel d’orage. Mot péjoratif / comparaison

4. Tu es maladroit ! Tu pourrais faire attention ! Mot péjoratif / conditionnel

a. Soulignez ce qui, dans ce texte, traduit une prise de position personnelle.



(À propos de la peine de mort.) La mort est un grand mystère. Par quelle aberration mons-

trueuse peut-on la présenter comme une peine ? Non, la mort n’est pas une peine […]. Toute

société qui accepte de faire figurer la mort dans l’arsenal de ses peines montre qu’elle est en état

de barbarie, dirigée par des inconscients. Je refuse d’argumenter avec ceux qui la présentent

comme efficace ou utile dans la lutte contre le crime ; je n’argumente pas contre un primate.
A. Jacquard, Petite Philosophie à l’usage des non-philosophes, © éd. Calmann-Lévy, 1997.

b. Reformulez en une courte phrase la thèse défendue par Albert Jacquard.

La peine de mort est un acte barbare et inutile.

réécriture Ce texte est neutre. Récrivez-le en y introduisant de nombreux modalisateurs.



Un incendie a détruit plusieurs hectares de forêt. Ce sont des campeurs qui ont provoqué
ce sinistre en faisant du feu.

Un très grave incendie a, hélas, détruit plusieurs hectares de forêt. Ce sont
des campeurs inconscients et irresponsables qui ont provoqué ce terrible
sinistre en faisant du feu.

expression écrite Un fait ou un événement vous a révolté(e). Faites-en part en mettant
en évidence ce que vous avez ressenti. Utilisez de nombreux modalisateurs.
conseil : En vous reportant aux encadrés, vérifiez que vous avez utilisé des modalisateurs variés et
en nombre suffisant.

5

6

7

8

9

Livre 1.indb 72 09/03/12 14:49

Page 73

©
B

o
rd

as
2

0
1

2


L
a

gr
am

m
ai

re
p

ar
l

es
e

xe
rc

ic
es

3
e

gRAmmAIRE

73

Observer et réfléchir


1. Dépêche-toi, je suis pressé. – 2. Est-ce que tu en as encore pour longtemps ?

Observez ces deux phrases. a. Le but poursuivi par l’énonciateur dans ces deux phrases est-

il différent ou identique ? identique

b. Quelle phrase exprime clairement l’intention de l’énonciateur ? phrase 1

c. Quelle phrase exprime cette intention par un sous-entendu ? phrase 2

Apprendre et s’exercer

⦁⦁ Un énoncé est explicite quand il est clairement formulé et ne peut être interprété que d’une seule
façon : Il va y avoir de l’orage. (= Le ciel se couvre, le temps change.)

⦁⦁ Un énoncé est implicite quand il exprime plus qu’il ne dit vraiment.
Il va y avoir de l’orage. (= Donc nous n’allons pas pouvoir sortir et c’est bien dommage !)

Pour chacun de ces énoncés, précisez s’il est explicite, ou s’il contient un non-dit que l’on
peut deviner. Dans ce cas, précisez ce non-dit.

1. Un arbre à feuilles caduques perd son feuillage en automne. explicite

2. Tu es sûr que tu n’auras pas faim ? implicite : Tu vas avoir faim, emporte un goûter.

3. Vous n’avez que ce modèle ? implicite : Vous avez peu de choix.

4. Lou est triste que tu ne l’appelles jamais. implicite : Appelle-la.

5. Le train pour Cherbourg partira du quai 12. explicite

⦁⦁ Il existe deux formes d’implicite : les présupposés et les sous-entendus.

⦁⦁ Un énoncé contient un présupposé quand on peut déduire une information d’un ou plusieurs
de ses mots. Par exemple, la phrase Le musée ferme le mardi contient un présupposé : Le musée est
ouvert les autres jours.

Pour chaque énoncé, précisez le présupposé contenu dans les termes soulignés.

1. J’ai enfin pu obtenir un rendez-vous avec le directeur de la société.

Malgré mes efforts, je n’avais pas pu obtenir de rendez-vous auparavant.

2. Selim a repris son entraînement sportif.

Autrefois il s’entraînait, puis avait cessé de le faire.

3. Ici, vous serez mieux. Là où vous êtes, vous n’êtes pas bien.

Un énoncé contient un sous-entendu, quand le destinataire doit deviner ou interpréter ce qui n’est
pas dit. Je n’y arriverai jamais tout seul. → sous-entendu : Aidez-moi.

Chacun de ces énoncés contient une demande implicite. Formulez la demande suggérée
dans chacun d’eux.

1. Voici mon numéro de téléphone. Je vous en prie, téléphonez-moi.

2. Que cette valise est lourde ! Quelqu’un pourrait-il me la porter ?

3. Ma voiture est en panne, je vais devoir y aller à pied. Conduisez-moi là-bas en voiture.

1

2

3

4

L’explicite et l’implicite 26

Livre 1.indb 73 09/03/12 14:49

Page 143

143

©
B

o
rd

as
2

0
1

2


L
a

gr
am

m
ai

re
p

ar
l

es
e

xe
rc

ic
es

3
e

dictées
Orthographe grammaticale

1 Expliquez la différence entre du et dû. (➜ p. 95)
du est un article défini contracté • dû est le participe passé masculin singulier du verbe
devoir ou un nom (un dû).

2 Expliquez pourquoi les noms de cette phrase sont au singulier.
Pierre et Alice sont mari et femme. Il n’y a qu’un mari (Pierre) et une femme (Alice).

Conjugaison

3 Conjuguer les verbes patauger et essayer à l’imparfait de l’indicatif.
1. je pataugeais tu pataugeais il, elle pataugeait

nous pataugions vous pataugiez ils, elles pataugeaient

2. j’ essayais tu essayais il, elle essayait

nous essayions vous essayiez ils, elles essayaient

Orthographe lexicale

4 Indiquez l’adjectif correspondant à chacun de ces noms.
boue : boueux • hargne : hargneux

Une fois la préparation terminée, tournez la page et écrivez le texte que votre professeur dictera.

préparation de la dictée n° 4
« L’appel de la vie sauvage » – A. de SAint-ExupéRy

Orthographe grammaticale

1 Repérez le sujet de chaque verbe. Attention ! Il peut être inversé.

2 Justifiez l’accord du participe passé en gras.
Elle s’arrêta devant les vitrines, comme fascinée par ce qu’elle voyait.

fascinée est un participe passé employé comme adjectif qui s’accorde avec le pronom Elle.

Conjugaison

3 Conjuguez le verbe amorcer au présent de l’indicatif.
j’ amorce tu amorces il, elle amorce

nous amorçons vous amorcez ils, elles amorcent

4 Conjuguez le verbe être à l’imparfait du subjonctif. (➜ p. 50)
que je fusse que tu fusses qu’il, qu’elle fût

que nous fussions que vous fussiez qu’ils, qu’elles fussent

Orthographe lexicale

5 Observez et mémorisez l’orthographe de ces mots, puis copiez-les deux fois.
migration : • territoire :

inhabile : • développer :

Une fois la préparation terminée, tournez la page et écrivez le texte que votre professeur dictera.

préparation de la dictée n° 3
« Une foule en colère » – A. MAkine

Titre :




















Une fois la dictée corrigée, copiez vos corrections dans ce tableau.

Fautes d’orth. grammaticale Fautes de conjugaison Fautes d’orthographe d’usage
















évaluez votre dictée : 2 points par faute de grammaire ou de conjugaison,
1 point par faute d’usage, 1/2 point par faute d’accent. votre note : . . . . . . . . / 20

Titre :




















Une fois la dictée corrigée, copiez vos corrections dans ce tableau.

Fautes d’orth. grammaticale Fautes de conjugaison Fautes d’orthographe d’usage
















évaluez votre dictée : 2 points par faute de grammaire ou de conjugaison,
1 point par faute d’usage, 1/2 point par faute d’accent. votre note : . . . . . . . . / 20

Livre 1.indb 143 09/03/12 14:49

Page 144

144

©
B

o
rd

as
2

0
1

2


L
a

gr
am

m
ai

re
p

ar
l

es
e

xe
rc

ic
es

3
e

Titre :




















Une fois la dictée corrigée, copiez vos corrections dans ce tableau.

Fautes d’orth. grammaticale Fautes de conjugaison Fautes d’orthographe d’usage
















évaluez votre dictée : 2 points par faute de grammaire ou de conjugaison,
1 point par faute d’usage, 1/2 point par faute d’accent. votre note : . . . . . . . . / 20

Titre :




















Une fois la dictée corrigée, copiez vos corrections dans ce tableau.

Fautes d’orth. grammaticale Fautes de conjugaison Fautes d’orthographe d’usage
















évaluez votre dictée : 2 points par faute de grammaire ou de conjugaison,
1 point par faute d’usage, 1/2 point par faute d’accent. votre note : . . . . . . . . / 20

dictée n° 4

dictée n° 3

Livre 1.indb 144 09/03/12 14:49

Similer Documents