Download Audit Comptable Et Financier PDF

TitleAudit Comptable Et Financier
File Size330.2 KB
Total Pages53
Document Text Contents
Page 52

52

Exemples d'éléments pouvant faire l'objet d'une circularisation :
• Brevet (confirmation de la propriété auprès de l'organisme compétent) ;
• Nantissement du fonds de commerce (demandes adressées au greffe de tribunal

de commerce) ;
• Immobilisations corporelles (confirmations de la propriété foncière auprès de la

conservation foncière) ;
• Immobilisations financières (confirmations de la propriété de titres auprès d'un

intermédiaire financier) ;
• Créances clients, dettes fournisseurs, comptes courants d'associés…;
• Etc.

1-3 Validation par inspection physique
L'observation physique est une technique qui consiste à vérifier physiquement
l'existence matérielle d'un actif. Elle est le moyen de contrôle le plus direct pour
s'assurer de l'existence d'un élément comptabilisé par l'entreprise, et jouit par
conséquent d'une force probante particulièrement élevée.
Observer réellement un élément physique (un stock, un immeuble, une machine) ne
signifie néanmoins pas que l'entreprise auditée est réellement propriétaire des biens
observés : les stocks qui sont montrés à l'auditeur peuvent avoir été vendus il y a
quelques jours mais pas encore expédiés ay client, ou encore, l'immeuble qui est
montré à l'auditeur peut ne plus appartenir à l'entreprise auditée ou être loué.
L'observation doit donc être complétée par d'autres tests.
Les actifs qui peuvent faire l'objet d'une observation physique sont ceux qui peuvent
être touchés, inventoriés : espèces en caisse, traites retournées acceptées par les
clients ou encore remis en banque, stock, immobilisation corporelles, mais ce sont les
stocks qui, de tous les actifs observables de l'entreprise, donnent le plus souvent lieu
à une observation physique. On parle alors de l'inventaire physique des stocks, c'est à
dire du comptage des stocks de biens qui existent dans l'entreprise à la clôture de
l'exercice social.


2- Objectifs des tests de validation


Une distinction supplémentaire peut être opérée entre les tests de validation. On
peut, en effet, distinguer :

• Ceux qui portent sur une opération qui a été enregistrée dans un compte
durant l'exercice. Ce premier type de test constitue des tests de validation
des enregistrements ;

• Ceux qui visent plus spécifiquement à justifier le solde d'un compte
apparaissant au bilan. Ce second type de test constitue des tests de validation
des soldes.


On remarquera qu'à une modalité technique de mise en œuvre ne correspond pas
forcément un seul de ces objectifs. Le schéma ci-après permet de retrouver la
correspondance existant habituellement entre les modalités et les objectifs de la
validation effectuée.

Similer Documents